Posts Tagged ‘ Ski ’

La montagne, ça vous gagne

Ahhhh la Suisse. Ses montagnes, son soleil, ses plats diététiques…

Nous sommes allés passer 4 jours a Villars sur Ollon, dans le chalet de La famille de Brice et Djamila.
Départ tôt du bureau, direction Heathrow, avion direct jusqu’à Genève, location de voiture chez ces filous d’ avis, 1h15 de route, et paf, a nous les sommets pour 3-4 jours entre amis.

Bon je raconte quand meme notre exerience chez ces filous d’ avis, histoire que vous ne vous fassiez pas avoir comme des bleus nous. Après avoir compare tous les sites de location de voiture ouverts a 22.30 a l’aéroport de Genève, Avis était nettement moins cher. Nous avons donc réserve une 5 portes type Polo (c’est important pour la suite de l’hisoire). Arrives chez Avis et après une bonne demie-heure de queue (ils devaient vraiment être moins cher…) :

   Avis : « Ah vous avez une reservation américaine ? »

   Nous : « Ah bon ? »

   Avis : « Oui, et vous n’avez pas d’assurance du tout. Elle est en general prise en charge par les cartes de credit americaines, mais comme vous avez une carte anglaise, vous n’avez a priori pas d’assurance voiture. Vous en voulez une ?

   Nous (comme on sait qu’on n’est pas des Fangios sur glace): « oh oui, c’est plus sur »

   Avis: « ah bah oui, les reservations americaines ça donne toujoours l’impression que c’est moins cher, mais en fin de compte pas du tout! »

   Nous: « eh oui…on le saura pour la prochaine fois! » Merci michel, on a bien compris

   Avis: « bon ce soir vous avez donc une Twingo. C’est une bonne petite voiture ça! »

   Nous: «euh… une Twingo 5 portes? »

   Avis: « ah non, une Twingo ça n a que 3 portes, mais c’est très spacieux vous allez voir »

   Nous: « oui on voit bien a quoi ressemble une Twingo. Mais on avait loue une 5 portes »

   Avis: « ah desole, vous avez reserve une categorie, pas un modele »

   Nous: « oui, mais on a reserve une categorie avec 5 portes. Vous comprenez, on rentre avec des enfants, ca va pas être pratique avec les sièges. » (hehe ça marche toujours le coup des enfants)

   Avis: « bon d’ accord, je vais vous upgrader. Je vous donne une Opel Agila. » (bingo)

   Nous: « parfait, c’est vraiment très gentil a vous » (en même temps, on avait réserve une 5 portes)

   Avis : « et surtout la prochaine fois, n’oubliez pas. N’allez pas sur www.avis.com mais sur www.avis.ch ! »

   Nous : « vous inquietez pas on y pensera la prochaine fois »

Bref on paye (aie) et on va donc récupérer la voiture. De l’extérieur de nuit dans un parking sombre, ça a l’air très bien. On ouvre le coffre pour mettre nos valises. Surprise, il peut contenir a peu près deux trousses de toilette. C’est pas grave on est deux, mais avec des skis ça va être sport.
On met la voiture en marche: le clignotant fait un bruit de jouet ridicule (et qui tape rapidement sur les nerfs), la boite de vitesse en plastique n’a pas l’air bien solide. La radio capte trois stations, qu’on n’entend pas quand on roule. On aurait peut être du louer une Twingo finalement.

Bref, nous arrivons chez Brice un peu tard et allons bien vite nous coucher pour être en forme sur nos skis.

Jeudi : location de skis, mais temps vraiment mitige: on ne voit pas a deux metres, ca ne sert a rien de se casser une jambe le premier jour. Nous rentrons vers 15.00.

A partir de vendredi, grand soleil, bonne neige, restos d’altitude pour gouter les specialites Suisses …a nous les tartiflettes, fondues, croutes au fromage et meringues a la creme. (oui on a le droit. on fait du sport toute la journee, et il fait froid, donc on brule les calories).

Le soir, tres bon restos ou petite charbonnade au chalet. Je dois avouer que Brice est le maitre de la mayonnaise. Je n’ai jamais vu personne faire un saladier entier de mayonnaise aussi vite.

Nous sommes repartis le dimanche sous un soleil radieux, completement deconnectes du boulot, la tete reposee, avec quelques kilos superflus.

Un long week-end à Dubai

Derniere escapade avant Noel…Dubai…Nous sommes alles rendre une petite visite a Thomas et Violaine, histoire tout d’abord de les voir, mais aussi de voir comment ils vivaient leur nouvelle vie au soleil, et de faire plus ample connaissance avec leurs 3 charmants enfants.

Dubai…tout le monde a quelques idees recues.

A Dubai, il fait chaud toute l’annee. VRAI. En plein moi de Decembre, nous debarquons a neuf heures du matin et nous retrouvons Tom et Martin qui nous attendent sous le soleil par 25 degres. La-bas, c’est la fete de la tongue toute l’annee.

A Dubai, il fait beau toute l’annee. FAUX. S’il y a bien une question qu’on ne s’etait pas posee en reservant nos billets, c’est s’il ferait beau a cette epoque de l’annee. Tout le monde le sait: il fait toujours beau a Dubai. Dubai est une ville en plein milieu du desert, et dans le desert, il ne pleut pas (sinon, ce ne serait pas le desert…)

Bon. L’exception confirme la regle. Meme si nous sommes arrives jeudi matin sous le soleil, il a plu vendredi et samedi apres midi, soit 50% de notre voyage. Mais bon, Dubai regorge d’activites en tous genre, et nous etions en tres bonne compagnie.

Les Malls de Dubai, c’est du n’importe quoi. VRAI. En 3 jours, nous avons quand meme fait des choses incroyables.

– Faire du ski dans un mall, c’est possible, meme s’il fait 60 degres dehors. A l’interieur du mall, une « salle » immense a ete prevue…temperature: -4 degres, 5 pistes de ski, 1 telesiege, un tire-fesse, des bosses, des sapins (avec leur deco de Noel bien evidemment), des pingouins (en plastique, mais on va pas chipoter). Et le concept est magique: on prend un forfait trois heures et on vous prete pantalon, veste de ski, chaussures (ils donnent meme une paire de chaussette puisque tout le monde vient generalement en tongue) et ski/surf. Pif paf pouf, un tour au vestiaire, un coup d’escalier roulant et vous voila partis. Et si vous etes un peu fatigues, il y a meme un restaurant d’altitude pour deguster un chocolat chaud en terasse (chaufee bien entendu histoire d’avoir une carbon footprint vraiment au top).

– Au cas ou vous preferez faire de la plongee, c’est aussi possible. Et c’est aussi possible de plonger dans un aquarium geant au beau milieu d’un mall…Qu’a cela ne tienne, Patrick et Tom ont egalement essaye le concept. Une plongee a 11 metres de profondeur, au milieu des requins et des merous geants. Je vous laisse juger par vous memes.

A Dubai, les gratte ciels poussent comme des champignons. VRAI. Les gratte ciel en construction et les grues dominent le paysage dubaiote. Certains sont vraiment originaux et se detachent du lot. Nos preferes: la plus haute tour du monde (a la date de mise sous presse) et l’hotel Burj Al Arab…oui c’est pas tres original…

Dubai est une Oasis au milieu du desert. VRAI. Nous sommes alles faire un tour de buggy en plein milieu des dunes. En meme pas 20 minutes de voiture, on se retrouve au milieu de nulle part. Tout le monde connait mes talents de pilote et ma temerite legendaire (en particulier au volant). Laissez-moi vous dire que je me suis fait quelques petites frayeurs. Un Buggy, ca consiste en quoi? 1 accelerateur, 1 frein (parfois factice…hein Violaine?), un harnais, des arceaux, pas de carrosserie (c’est tres surfait). Equipement pour rassurer: un casque integral qui doit faire trois fois la taille de ma tete, une cagoule (rapport au sable), des lunettes protectrices (toujours rapport au sable) – quand on les met, on a l’impression qu on va traverser l’Atlantique en ULM. Hop hop hop, on est parti…Thomas suit le leader, je suis Thomas a travers le desert. Non, pas d’echauffement pour voir comment cet engin se comporte dans le sable…

Le principe de la dune de sable? une colline mouvante. Ce n’est qu’une fois qu’on est arrive en haut (a pleine vitesse bien sur, sinon, on ne peut pas atteindre le sommet) qu’on peut savoir ce qu’il y a derriere…en general une grosse descente inattendue…qui me fait laisser echaper un « Aaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh » (absorbe par ma cagoule, mon casque et le bruit du moteur…il faut pas perdre la face non plus…d’un autre cote,il est tellement long ce cri que j’aurais pu etre apneiste professionnelle) et fait peser mon pied sur l’accelerateur (reflexe des plus intelligents…). Bref, quelques petites frayeurs qui m’ont dissuadees apres quelques essais et quelques hesitations (j’y vais, j’y vais, j’y vais…ah puis non finalement j’y vais pas) de surfer au sommet des dunes. Patrick et Tom furent plus temeraires et resterent quelque peu ensables.

Et surtout nous noterons l’effet de la pluie sur la tenue vestimentaire de Patrick. Merveilleux…il aurait voulu le faire expres qu’il n’y serait pas arrive.

Voila voila pour Dubai. L’article est deja assez long, donc je vais m’arreter la… Ah non, une derniere… A Dubai, les policiers connaissent la ville comme leur poche. Je laisse planer le suspense…et ne livrerai qu’une photo. Je vous laisse imaginer l’histoire…

En bref, un temps peu clement, mais un tas de bons moments et d’experiences entre amis. Je mettrai toutes les photos et films d’auteur en ligne sous peu.

Tom, Vio, merci encore pour votre accueil si chaleureux et pour toute cette organisation. Et surtout, n’oubliez pas de mettre vos tongues sous le sapin!