Posts Tagged ‘ Restaurant ’

Dinings

Cela fait maintenant deux fois que nous sommes allés diner chez Dinings. La première fois, Diane avait réservé en se disant que ca allait nous faire plaisir de manger japonais. Le problème, c’est que c’est justement ce soir là qu’on lui avait annoncé qu’on attendait un enfant. Pas de chance : no toxo = no sushi… J’etais donc restée sur ma faim et nous avions convenu avec Patrick qu’on retournerait diner chez Dinings après ma grossesse.

Dinings c’est un peu LE restaurant japonais dont on doit garder le secret. Car meme si ce resto n’a pas de site internet et ne fait aucune pub, il appartient à un ancien de chez Nobu et il est tout le temps ‘fully booked’ et il faut réserver une bonne semaine à l’avance pour avoir une table.

Au rez-de-chaussée, c’est sushi bar. Au sous-sol, c’est le restaurant : 5 ou 6 tables tout au plus. La déco est dépouillée mais le personnel est charmant et toujours plein de bon conseils, ce qui tombe a pic car  la carte est longue comme le bras et on a du mal a choisir. Le principe : toute la table partage les plats, qui arrivent au fure et a mesure.

Un sans faute pour ce restaurant en tous cas. Tout était succulent et très fin, le tout impécablement présenté (jusqu’au café avec son petit damier de sucre blanc et roux. 

Très honnêtement, impossible de me rappeler exactement ce que nous avons commandé, mais je vous laisse déguster avec les yeux. Moi, je m’en lèche encore les paupières.

Seared Tuna

 

King Prawns

 

Duck Breasts

 

Sea Bass

 

Lobster

 

Wagyu beef

 

Ice cream

 

Coffee

 

Dinings

22 Harcourt Street

London W1H 4HH

020 7723 0666

Publicités

L’Autre Pied

Je viens de me rendre compte que je n’avais encore jamais parlé de ce restaurant! Honte sur moi!

L’Autre Pied est un restaurant français au coeur de Marylebone village. Pour faire simple c’est la version « bistro » du Pied A Terre, son grand frère étoilé. Le chef Marcus Eaves a donc tout appris là bas et nous sert une cuisine simple aux saveurs complexes, et aux assiettes joliment présentées.

Nous y sommes retournés deux fois ces derniers temps, une fois en tête à tête, une fois avec mes parents. Et les deux fois, c’était ripaille.

La carte n’est pas trop longue et pourtant on ne sait que choisir…Tous les plats sont simples mais offrent un mix de saveurs incroyables. Les portions sont parfaites, ni trop petites, ni trop grosses. On finit chaque plat avec les papilles frétillant de joie.

Comme la carte change régulièrement, vous pouvez voir le menu actuel ici. Pour tenter le restaurant à un prix défiant toute concurrence, je vous conseille d’y aller le dimanche midi: £26 pour 3 plats.

Autre point fort: le service est impécable: serveurs et sommeliers très aimables, serviables et très discrets.

L’Autre Pied
5-7 Blandford Street
London W1U 3DB
020 7486 9696

Clifton Kitchen

Le week-end dernier; nous nous sommes pris un petit Brunch entre amis sur une terrasse bien sympathique. Djam nous avait déniché une bonne petite adresse de derrière les fagots: Clifton Kitchen.

Le principe: un petit café / restaurant sous une verrière, au beau milieu d’une pépinière. Grosso modo, un endroit idéal pour déjéuner au soleil et au calme. Au menu : oeufs benedict, pancakes, salades, assiettes de charcuterie ou de fromage et cakes en tous genre. Tout est fait maison s’il vous plait, ce qui ne gâche rien.

Attention en revanche par grand beau temps : on a tendance à avoir un peu chaud sous la verrière! Donc Jean et couleurs sombres sont à proscrire.

Bien évidemment, vous connaissez l’amour inconditionnel que porte Patrick à tout ce qui est vert avec des racines. Nous nous sommes donc aventurés dans la serre après le déjeuner et sommes repartis les bras chargés de plantes. Un peu plus et on repartait avec un oranger et un citronier…

Clifton Kitchen / Clifon Nurseries
5a Clifton villas
Maida Vale
London W9 2PH

Hélène Darroze at the Connaught

Encore un delicieux diner dans l’un des meilleurs restaurants londoniens! Cette fois, c’était Hélène Darroze à l’hôtel Connaught.

Décor très simple, lumière tamisée, grandes tables et fauteuils confortables. Service (français) aux petits soins, mais pas trop présent non plus.

Nous n’avons pas pris le menu dégusation, histoire de privilégier quelques plats avec des plus grosses portions. D’un autre côté, avec tous les amuses bouches avant / entre / après les plats, c’est un peu comme si nous avions eu droit à un menu dégustation.

Au menu donc pour notre tablée:

Gaspacho de tomates
Simple, frais, avec une petite touche de basilic.

Tranches de jambon de Bayonne
coupées avec une machine qui donne envie d’ouvrir une charcuterie.

Croustillants de tomates
tous fins, bien croquants

Brandade de morue panée

Foie gras caramélisé sur glace aux pommes et émulsion de cacahuettes

Bon alors ça, c’est que mises bouches, pour vos donner une idée… Pour suivre (ou plutôt pour commencer) notre petite tablée a dégusté

LE FOIE GRAS DE CANARD DES LANDES une tranche confite, une tranche “au torchon” avec épices douces, chutney de rhubarbe sauvage et Gariguettes fraîches, jus de betteraves

Très très bon (incroyable comme le jus de betteraves peut faire ressortir le goût du foie gras), mais trop trop copieux. Honnêtement, les deux tranches sont colossales et je devais avoir à peu près 500 grammes de foie gras dans mon assiette. J’ai du recourir à l’aide de Patrick pour finir mon assiette.

 

Patrick, lui avait pris

LA POULARDE JAUNE DES LANDES DE CHEZ MONSIEUR DUPLANTIER Aile fourrée au foie gras de canard des Landes et cuite au bouillon, légumes à la grecque, sauce gribiche façon Chantilly

Encore une fois très bon et très fin, et encore une fois plus que copieux. Le tout était servi avec un verre de bouillon de poularde chaud, à déguster à la paille. Du jamais vu ! Mais une bonne idée.

Mise en bouche à la crème de foie gras
(décidément…)
Très bon, mais 3 petites cuillères pourraient nourrir son homme.

 

Pour suivre, c’était pour ma part

L’AGNEAU DE LAIT DU PAYS DE GALLES Carré d’agneau en croûte de piments, chipolatas au piment d’Espelette, haricots blancs et jus d’olives rôties

Patrick avait décidé d’être téméraire. Il avait donc opté pour

LE PIGEONNEAU FERMIER DE RACAN Au foie gras des landes (a croire qu’on avait pris un menu à thème) mousseline de petits pois à la menthe poivrée

Bon alors là, il faut aimer la viande très saignante, donc je ne peux pas vraiment juger…mais les yeux fermés, c’était bon !

Kimley avait pris de son côté

LES LANGOUSTINES D’ECOSSE Rôties au tandoori, mousseline de carottes et citron confit, avec réduction d’oignons nouveaux et coriandre fraîche.

Très bon, très fin, encore une fois.

Heureusement, les plats étaient finalement moins copieux que les entrées, ce qui nous a laissé l’opportunité de goûter un dessert…après une dernière mise en bouche de Panacotta aux griottes.

LA FRAISE GUARIGUETTE Sur Pannacotta au laurier, gelée de citron, sorbet de framboise

Un régal de fraîcheur pour finir en douceur.

Avec tout ça, il nous fallait bien un petit expresso avec quelques petits chocolats glacés. Et pour faire couler, nous nous sommes laissés tenter par l’Armagnac maison. 3 années différentes, pour 3 expériences différentes : 1972 pour moi, 1969 et 1959 pour les garçons. Alors là en revanche, la dose était complètement illégale je dois avouer, et je ne vois pas comment on peut terminer un verre pareil en moins d’une heure. Ca doit être pour ça qu’ils vous donnent un petit cannelé à emporter !

En résumé, encore un délicieux restaurant que nous vous recommandons fortement ! Mais peut être après l’été pour pouvoir déguster tout ça sans aucune culpabilité !

The Connaught
Carlos Place
Mayfair
London W1K 2AL
+44 (0)20 7499 7070
 

Benihana

Nouveau restaurant testé ce week-end grâce à une bonne idée de Djamila : le Benihana à Sloane Square.

Le Benihana est un teppanyaki : un chef japonais cuisine sous vos yeux des plats sur un Teppan, sorte de grande plaque en métal qui permet de griller les ingrédients du plat que vous avez choisi.


Nous avions tous choisi des plats différents : saumon, poulet, boeuf et crevettes. Le tout accompagné de egg fried rice (préparé devant vous également); Tout est cuit à la perfection, le boeuf est à la fois tendre et grillé… un vrai délice!
Le chef qui s’occupait de notre table était plutôt sympa et nous a bien diverti.

Bref, un endroit complètement différent de ceux que nous avons l’habitude de fréquenter et où nous retournerons avec un immense plaisir.

3 restaurants à Londres, un à Chelsea, un à Swiss Cottage et un à Picadilly.

Un conseil cependant, ne portez pas votre plus beau cashemire pour aller là bas. Parce qu’on va pas se mentir, malgré les hottes, on sent quand même un peu le graillon en sortant !

Benihana
77 King’s Road
London SW3 4NX
020 7376 7799
     

Galvin Bistrot de luxe

Quand on déménage, même à 500 mètres, on change un minimum ses habitudes. On prend des chemins différents qui nous donnent de nouvelles idées.

La dernière en date, un nouveau restaurant, le Galvin.

Et bien nous en a pris. Trèèèès bonne cuisine française, réalisée avec soin. Et là où on est sûrs qu’on a fait le bon choix, c’est le tartare. Coupé au couteau messieurs dames, voui…Oui, depuis qu’on est en Anleterre, on fait une légère fixation sur le tartare. Parce qu’ici, quand les serveurs vous demandent la cuisson que vous désirez pour votre viande, vous avez le choix entre Medium rare, Medium ou well done. Le bleu et le saignant ne font pas partie des réponses attendues. Et on vous dit gentiement que saignant, c’est pas possible. Donc imaginez bien que le tartare est une denrée rare.

Revenons à nos moutons. Le Galvin, donc. Endroit sympathique en haut de Baker Street, élu restaurant français de l’année 2008.
Ambiance bistro chic parisien (le Galvin s’appelle d’ailleurs Galvin Bistrot de Luxe), service franco anglais, carte des vins bien étudiée, et nourriture bien française, bien élaborée, et il faut le dire, succulente.

En entrée, nous avions pris le tartare (je ne reviendrai pas là-dessus) et le foie gras (en revanche, je vous déconseille le foie gras, décevant: pas beaucoup de goût et comme souvent en Angleterre, un texture différente de celle à laquelle on est habituée en France).
En plat, nous avions testé la daube de boeuf et le bar façon méditerranéenne…très fin, très bon. Nos assiettes auraient pu être remise dans le vaisselier sans passer par la case plonge.

On vous le recommande chaudement.

 

Galvin Bisrot de Luxe
66 Baker Street
Marylebone
London W1U 7DJ
020 7935 4007 

Tamarai

En janvier à Londres, il est de tradition de solder également les menus au restaurant. Tout le monde a déjà bien dépensé pour faire ses cadeaux de Noël, tout le monde a bien accumulé les calories et se met en mode Detox, bref, les restaurants sont déserts…Quoi de mieux qu’une bonne promotion pour attirer les gourmands (et les fainéants)?

Cette petite tradition promotionnelle de janvier n’est bien entendu pas tombée dans l’oreille d’une sourde. Et nous avons décidé de tester le Tamarai, restaurant pan-asiatique recommandé par Céline. Et quand Céline recommande un restaurant, on peut y aller les yeux fermés.

Pour résumer…Un endroit cosy en sous-sol, avec déco dans les tons bois et lumières flashy. Pour un déjeuner, ce serait peut être un peu étouffant, mais pour un diner en plein hiver, ne pas avoir de fenêtre donnant sur l’extérieur n’est finalement pas dérangeant.

Nous avons commandé le menu dégustation (-50%, faut en profiter quand même). Au menu :

Foie gras chaud

Nems de canard

Sushis de saumon

Salade de poulet croquante et oignons rouges

King Prawns epicees

Curry vert de poulet

Cheesecake au chocolat blanc

Brochettes de fruits

Tout ca pour 26£ messieurs dames. Autant vous dire que c’est copieux. Avis aux personnes qui n’aiment pas les plats epicés : s’abstenir. Parce que les sauces sont piquantes, et le curry vert est particulièrement fort.Le vin reste assez cher, mais on peut quand même trouver des bouteilles à un tarif raisonnable.

Et pour finir en beauté, le restaurant se transforme en club après le diner, ce qui prermet de prolonger les festivités jusqu a 3 heures.

Tamarai
167 Drury Lane
Covent Garden

020 7831 9399

Ouvert du Lundi au Samedi de 5:30pm a 11:30pm
Late Night Bar: du lundi au jeudi (2am) et du vendredi au samedi (3am)