Posts Tagged ‘ New-York ’

Un long week-end à New-York

Premier week-end de Novembre, le marathon de New York…Il y a tout juste un an, Patrick chaussait ses baskets de competition et entammait ses 42km sur le Verazano bridge…

Le temps passe vite. A la fois trop vite et a la fois pas assez. Jamais assez vite pour ce qui est du boulot et des petits desagrements de la vie quotidienne. Toujours trop vite quand il s’agit de partir en vacances et/ou de voir les gens qu’on aime.

Bref. Presque un an apres cet exploit sportif de Patrick (si si. Et si lui n’est toujours pas content de son temps, moi, je suis drolement fiere de lui), nous revoila chez Caro et Geraud. Toujours a Brooklyn, mais cette fois dans leur nouvel appartement, et avec leur petit bout de chou, Noah, qui a pointe le bout de son nez il y a six semaines.

 

 

 

Un peu dans le rush avant notre depart, nous n’avions pas du tout prepare notre voyage et nous nous sommes un peu laisses porter par les evenements. Nous avons neanmoins reussi a croiser pas mal de monde, a nous ballader dans la ville sous un soleil radieux et une temperature printaniere (et y a pas a dire, c’est quand meme trop de bonheur en plein mois de Novembre, surtout quand on vient de Londres), et a nous delester de quelques billets verts.

Et surtout, ce week-end fut instructif

1. La photo est certes un art, mais c’est aussi l’art de savoir lire/comprendre un manuel d’utilisation. Il se trouve que Patrick et Geraud ont investi il y a peu dans des appareils photo de competition. Le probleme, c’est que quand on est un photographe du dimanche, le  jargon du photographe et la minutie des reglages deviennent un peu barbares.Surtout quand, soyons honnetes deux minutes, il est si simple de degainer son compact et d’appuyer sur un seul bouton pour faire une photo somme toute tout a fait correcte. Bien sur, le grain laissera a desirer…mais bon, la photo sera quand meme nette et remplira son role principal: laisser une trace.

2. Les enfants ne sont pas des jouets.

3. Partir le vendredi matin aux aurores et repartir le lundi soir sur le coup de 18 heures a un gout de trop peu. Bizarrement, on avait trouve ca tres bien l’annee derniere, mais la, il nous manquait vraiment un jour. On le saura pour la prochaine fois!

Caro, Geraud, merci encore pour ce petit week end bien sympathique. Noah, merci pour ta patience 😉
Desolee pour le manque de photo; Des qu’on retrouve un « vrai » PC, promis, on met les photos en ligne (inutile de vous dire qu’un petit tri s’impose puisque nous avons reussi a prendre quelques centaines de photos en 3 jours…)