Posts Tagged ‘ Français ’

L’Autre Pied

Je viens de me rendre compte que je n’avais encore jamais parlé de ce restaurant! Honte sur moi!

L’Autre Pied est un restaurant français au coeur de Marylebone village. Pour faire simple c’est la version « bistro » du Pied A Terre, son grand frère étoilé. Le chef Marcus Eaves a donc tout appris là bas et nous sert une cuisine simple aux saveurs complexes, et aux assiettes joliment présentées.

Nous y sommes retournés deux fois ces derniers temps, une fois en tête à tête, une fois avec mes parents. Et les deux fois, c’était ripaille.

La carte n’est pas trop longue et pourtant on ne sait que choisir…Tous les plats sont simples mais offrent un mix de saveurs incroyables. Les portions sont parfaites, ni trop petites, ni trop grosses. On finit chaque plat avec les papilles frétillant de joie.

Comme la carte change régulièrement, vous pouvez voir le menu actuel ici. Pour tenter le restaurant à un prix défiant toute concurrence, je vous conseille d’y aller le dimanche midi: £26 pour 3 plats.

Autre point fort: le service est impécable: serveurs et sommeliers très aimables, serviables et très discrets.

L’Autre Pied
5-7 Blandford Street
London W1U 3DB
020 7486 9696

Galvin Bistrot de luxe

Quand on déménage, même à 500 mètres, on change un minimum ses habitudes. On prend des chemins différents qui nous donnent de nouvelles idées.

La dernière en date, un nouveau restaurant, le Galvin.

Et bien nous en a pris. Trèèèès bonne cuisine française, réalisée avec soin. Et là où on est sûrs qu’on a fait le bon choix, c’est le tartare. Coupé au couteau messieurs dames, voui…Oui, depuis qu’on est en Anleterre, on fait une légère fixation sur le tartare. Parce qu’ici, quand les serveurs vous demandent la cuisson que vous désirez pour votre viande, vous avez le choix entre Medium rare, Medium ou well done. Le bleu et le saignant ne font pas partie des réponses attendues. Et on vous dit gentiement que saignant, c’est pas possible. Donc imaginez bien que le tartare est une denrée rare.

Revenons à nos moutons. Le Galvin, donc. Endroit sympathique en haut de Baker Street, élu restaurant français de l’année 2008.
Ambiance bistro chic parisien (le Galvin s’appelle d’ailleurs Galvin Bistrot de Luxe), service franco anglais, carte des vins bien étudiée, et nourriture bien française, bien élaborée, et il faut le dire, succulente.

En entrée, nous avions pris le tartare (je ne reviendrai pas là-dessus) et le foie gras (en revanche, je vous déconseille le foie gras, décevant: pas beaucoup de goût et comme souvent en Angleterre, un texture différente de celle à laquelle on est habituée en France).
En plat, nous avions testé la daube de boeuf et le bar façon méditerranéenne…très fin, très bon. Nos assiettes auraient pu être remise dans le vaisselier sans passer par la case plonge.

On vous le recommande chaudement.

 

Galvin Bisrot de Luxe
66 Baker Street
Marylebone
London W1U 7DJ
020 7935 4007 

Ratatouille

Non, je ne vais pas vous parler du film de l’oncle Walt…mais on peut vous dire qu’enfin, nous avons trouvé notre restaurant français de quartier…

Comme quoi, quand on va au sport, on trouve des restos. C’est tout à fait le résultat recherché d’ailleurs : aller perdre quelques grammes en courant sur un tapis, histoire de se débarrasser des calories accumulées pendant les fêtes de fin d’année (voire les vacances d’été…), pour en prendre quelques centaines en allant au restaurant. De toute logique.

Nous avons donc testé ce restaurant français pour l’anniversaire de Patrick. Au départ, je voulais lui faire la surprise de l’emmener dans un étoilé, mais après les fêtes je n’étais pas sûre qu’on apprécierait a 100% un menu dégustation. Et pour tout vous dire, aucun regret. 1, on a découvert une fantastique « cantine » à 5 minutes a pied de chez nous ;2, on ira quand même faire un tour dans un étoilé plus tard (l’un n’empêche pas l’autre).

Pour résumer, bonne cuisine, bon accueil (parfois un peu trop présent, mais bon…) et prix plus que raisonnables (aux environs de 5£ les entrées et 11£ les plats). Bref, un vrai bonheur !

La Ratatouille
25, Paddington Street
Marylebone
London W1U 5QX
0207 9352883

Le Club Gascon

Pour mon anniversaire Patrick m’a invitée dans un délicieux restaurant, le Club Gascon. Il nous avait été chaudement recommandé par Diane, qui y a travaillé récemment aux fournaux. Et nous n’avons pas été déçus. Nous avions choisi le menu dégustation, avec vins assortis. Au menu:

AMUSE BOUCHE

*

MAPLE DUCK, VERJUICE AND CRUNCHY GRAPES

Monbazillac – Chateau La Gironie 2006

Distinctive sweetness with aromas of citrus fruit, honey and flowers.

*

ROAST LANGOUSTINE, WILD MUSHROOM DELICACY

Bordeaux Graves – Château du Seuil 2004

Gorgeous minerality on the palate with green apple and creamy oak.

*

BLACK TRUFFLE MACAROON

*

ROAST BLACK COD, SPICY VIOLETS AND BLUEBERRIES

Coteaux du Languedoc – Domaine de la Prose, Grande cuvée 2005

Powerful, showing exotic fruits on the palate with hints of oak.

*

FROSTED PIQUILLOS

*

GRILLED CAPON, HAY SAUCE, CHESTNUT PULP

Haut Médoc Cru Bourgeois – Château Citran 2004

Deep garnet colour, bouquet with ripe red and black berry fruit, a touch of clove and spice all extremely elegant and smooth.

*

BABY BLACK SHEEP

*

DELICE ACIDULE

Pacherenc du Vic Bilh – Saint Albert, 2006

Luscious rich, flavour of apricot, lemon, vanilla & sweet almond with zingy acidity.

Tout était particulièrement bon, mais notre préférence était pour le sorbet au piment (particulièrement frais et épicé, allégeant le menu, assez copieux), le chapon grillé (avec son petit goût fumé, parfaitement balancé par la sauce aux chataignes) et le délice acidulé (frais et fruité).

En tous cas, on vous recommande chaudement d’y aller!

 

Le Club Gascon
57 West Smithfield
EC1A 9DS
Tel: 020 7796 0600

La Petite Maison

Nous avons testé un petit restaurant français il y a quelques jours, qui mérite bien le détour : la Petite Maison. Pour ceux qui connaissent, c’est la même Petite Maison que celui de Nice, qui avait déjà bien fait ses preuves il y a une petite dizaine d’années.

L’endroit est agréable. Un peu bruyant mais comme il n’y a pas de musique, c’est plus que supportable. Et ça donne un petit côté brasserie qui nous manque souvent. On peut également apercevoir les cuisines, et ca j’aime bien.
Le service est très compétent et a 90% français.

Au menu, cuisine méditerranéenne.

Nous avons partage des entrées telles que salade de lentille aux oignons nouveaux, ratatouille a la feta, pissaladière, tapenade, beignets de courgette et carpaccio de poulpe. Je ne suis d’habitude pas une grosse fan du poulpe, mais il faut bien dire qu’en carpaccio, c’est absolument divin.

En plat principal, le choix est tout aussi difficile.
J’ai pris la sole poêlée avec sa sauce a la moutarde a l’ancienne et petits oignons. Malgré une minuscule arrête qui se trouvait bien au chaud dans le fond de ma gorge et qui se prenait pour un arc, c’était fameux. Patrick avait choisi le chevreuil avec une petite sauce aux fruits et châtaignes.
Greg voulait tester le poulet au foie gras, mais il fallait plus d’une heure pour le préparer, et c’était un plat pour deux. Heureusement qu’il s’est résolu a changer de plat. Quand nous l’avons aperçu sur d’autres tables, c’était plutôt pour trois. Il s’est donc « rabattu » sur les côtelettes d’agneau, un vrai délice également. Le gratin dauphinois qui accompagnait tout ca était tout simplement incroyable. On sentait bien l’huile d’olive, mais c’est ca qui est bon non ? En plus, il a contribué a me débarrasser de cette petite arête sus-citée.

Bref, un trèèèèès bon restaurant, que je vous recommande chaudement.

La Petite Maison
54 Brooks Mews
London W1K 4EG
Tel: 020 7495 4774

L’Escargot

On pourrait croire qu’on a arrêté de tester des nouveaux restaurants, mais pas du tout… Suis juste un petit peu en retard dans ma rédaction d’articles ces temps-ci…

Lors de la venue de la maman de Patrick, nous avons testé un super resto français dans Soho, l’Escargot.
La salle du rez de chaussée est immense, mais pas trop bruyante. Beaucoup de tableaux au mur. Les tables sont joliment dressées et les banquettes bien confortable. Il y a également la Picasso Room à l’étage, plus petite.

La cuisine est vraiment délicieuse et inventive. Ca commence à faire un bout de temps maintenant, donc je ne me souviens plus vraiment ce que nous avions pris malheureusement. Mais les images ci-dessous devraient vous donner une bonne idée.
La carte des vins est plus que fournie, mais les prix restent élevés mais abordables.
Le service est très agréable, présent, mais sans chichi.

Un petit moins en revanche, le prix de café gourmand, au prix exhorbitant.
Mais c’est vraiment histoire de trouver un point négatif! Vous pouvez aller diner à L’Escargot les yeux fermés. Des saveurs vraiment fine pour une addition plus que correcte.

L’Escargot
48 Greek Street
Soho
London W1D 4EF
020 7437 6828

Ground Floor Restaurant
Déjeuner: du lundi au vendredi, de midi à 2.15pm
Dinner: du lundi au samedi, de 6.00pm à 11.30pm

Picasso Room
Déjeuner: du mardi au vendredi, de midi à 2.15pm
Dinner: du mardi au samedi, de 7.00pm à 11.00pm

Alain Ducasse at the Dorchester

Nous sommes toujours aussi chanceux. Il y a quelques semaines, nous avons été tester le nouveau restaurant d’Alain Ducasse au Dorchester Hotel.

Pour commencer la soirée, nous sommes allés prendre un verre au Sanderson Hotel, bar très moderne pas très loin de la maison. La déco est très épurée et les cocktails fameux. Nous avons également eu l’opportunité de voir à quoi ressemblaient les chambres. Assez incroyables il faut dire : lit d  ans lequel on peut dormir dans le sens qu’on veut, avec tableau au plafond, à admirer en position allongée; immense terrasse ou il doit faire bon prendre son petit déjeuner au soleil; Salle de bain incroyable en bois et verre. Bref, si vous avez quelque chose à feter, n’hésitez pas. En plus, il parait qu’il y a des promos en basse saison.
 
Apres ce petit cocktail, nous nous sommes donc dirigés vers Park Lane pour agiter nos papilles. Le Dorchester Hotel est très beau et faites nous penser a vous emmener y prendre un afternoon tea quand vous venez nous voir. Toujours agréable d’être dans un bel endroit et de se restaurer de scones au son du pianiste.

Le restaurant d’Alain Ducasse est dans une salle attenante. Un rideau de lumière circulaire au milieu de la pièce l’illumine en douceur. Les tables ne sont pas trop nombreuses et à une bonne distance les unes des autres, ce qui fait que nous ne sommes pas gênés par nos voisins (et réciproquement d’ailleurs, non qu’on parle fort, bien évidemment…).

Le service est jeune et sympathique. Les ¾ des serveurs sont d’ailleurs français, ce qui est bien agréable. La cuisine est succulente. Je crois que c’est la première fois que je regarde un menu et que j’ai envie de commander tous les plats. Tout fait envie, parmi les entrées, les viandes et les poissons. Je pense que nous avons mis au moins une demi-heure à choisir, avec l’aide du serveur.

Pour moi, Foie gras cuit vapeur au bouillon sur sa compotée de mangues – je n’avais jamais gouté de foie gras cuit de cette façon. C’est très surprenant, et tout à fait délicieux accompagné des mangues.
Puis Coquilles St Jacques avec vert et blanc de blettes (moi qui pensais ne pas aimer les blettes…).
En guise de dessert, j’ai pris un assortiment de fromages accompagné des saveurs qui s’accordent avec chacun. Très bien pour finir le repas.
Patrick, lui, a pris un œuf en sauce (très riche, mais plein de saveurs). Puis il s’est laissé tenter par la biche – morceau un peu petit, mais apparemment fameux. En dessert, Baba au rhum – on peut même choisir le rhum qu’on désire. La classe. J’en ai gouté un morceau (c’est la spécialité du restaurant), et même moi qui ne suis pas une grosse fan de ce genre de dessert, j’ai trouve ca fameux.
Notre convive m’a accompagné sur le foie gras, puis a pris une Poulette jaune aux truffes (petites tranches de truffes entre la peau croustillante à souhait et la chair. Miaaaaam. Baba au Rhum également pour lui.
Comme si nous avions encore faim, on nous a servi quelques «mignardises» de la taille de gâteaux tout a fait normaux, histoire d’accompagner nos cafés.
 
Bref, encore une fois une très belle expérience. Une de nos meilleures à Londres pour le moment.  

 The Dorchester Hotel
 53 Park Lane
 Mayfair
 London W1K 1QA
 020 7629 8866