La Part de l’Autre – Eric-Emmanuel Schmitt

4ème de couv:
« 8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé.
Que ce serait-il passé si l’Ecole des Beaux Arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ? Cette minute là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde… »

 

Mon avis
Ca faisait très longtemps que j’avais envie de lire ce bouquin. Là j’ai pris mon courage à deux mains et je m’y suis mise.
Vraiment un livre à lire, si vous êtes intéressés par cette période et surtout si vous voulez savoir comment un homme en arrive à devenir un dictateur…et bien plus. Pour résumer, EE Schmitt intercale un chapitre sur la vie d’Hitler et un chapitre sur la vie d’Adolf H., l’homme qu’aurait pu devenir Hitler s’il avait été reçu aux Beaux-Arts. J’ai trouvé le milieu un peu longuet, mais le reste du livre rattrappe tout. Un livre qu’il fallait oser écrire en tous cas.
A lire surtout après avoir fini le l’oeuvre : Le Journal de la Part de l’Autre, qui explique pourquoi EE Schmitt a décidé d’écrire un tel livre et les émotions qui l’ont accompagné durant l’écriture.

Franchement, non – Mouaif – Bon – Très bon – A ne pas manquer

24 heures, Saison 5

Dimanche, on se balladait tranquillement sur Oxford Street. On avait déjà une petite idée derrière la tête en se dirigeant de ce côté : aller voir les DVD. On se dit qu’un petit 24 heures ce serait pas mal par ce temps froid.

Et là, c’est le drame. Le prix de la Saison 5 défie toute concurrence pour 24 heures de télé…nous sommes faibles, nous achetons.

Que vous dire? on a commencé dimanche soir par un épisode, histoire de se mettre en jambe. Bon, OK, c’est faux, avant on avait regardé les deux épisodes de Grey’s Anatomy du dimanche soir (on les a déjà vu, mais c’est comme Friends, c’est pas grave) donc on ne pouvait regarder qu’un seul épisode de 24 heures, minimum de sommeil oblige.

Hier soir, rebelotte. Trois épisodes de suite, et encore, on a lutté pour ne pas regarder le début du quatrième.

Bref, si vous voulez voir des gens, discuter au téléphone le soir…n’achetez surtout pas la saison 5, qui part au quart de tour. En revanche, si vous vous demandez ce que sont devenus Jack Bauer et ses amis (sont-ils vraiment ses amis d’ailleurs ???), que vous n’avez pas envie de sortir la semaine parce qu’il fait vraiment trop froid, ou que de toutes façons vous êtes autistes, faîtes-vous plaisir !

Rasoi Vineet Bhatia

Jeudi soir, nous avons eu la chance d’être invités dans un des meilleurs restaurants indiens de Londres. Tellement bon qu’il a même une étoile au guide Michelin depuis 2006.

Nous nous sommes donc régalés avec le menu dégustation…il y avait tellement de plats différents qu’il sera difficile de les citer ici. En tous cas, s’ils étaient bien différents les uns des autres de par leur compositions (viandes, poissons, soupes, dessert), ils étaient tous divins, grâce aux différentes épices utilisées pour les parfumer.

Les vins étaient en plus très bien assortis.

Greg, merci encore, on a vraiment passé une super soirée.

Rasoi Vineet Bhatia
10 Lincoln Street
London
SW3 2TS
020 7225 1881
www.vineetbhatia.com

Eat Thai

Samedi soir, une fois n’est pas coutume, nous avons teste un nouveau restaurant Thailandais (au cas ou vous n’auriez pas remarque on aime beaucoup beaucoup la cuisine asiatique) en amoureux. Oui, il faut dire qu’on s’organise tres mal le week-end. On a toujours envie de sortir a plusieurs, mais comme on s’y prend toujours au dernier moment, la plupart du temps, on se retrouve tous les deux et on se couche avec les poules a onze heures du soir…

Bref, le fait d’etre tous les deux ne nous empeche pas de nous faire plaisir. Nous sommes donc alles au Eat Thai, petit restaurant Thailandais cache dans une petite ruelle de Marylebone.

2 etages, 2 ambiances : le RDC assez cosy avec des petites tables, le sous-sol plus anime, mais aussi plus froid, pour des tables aux convives plus nombreuses.

Les plats que nous avons pris etaient tout simplement delicieux.
En entree, Dim Sum pour moi et Muu Muk Kha pour Patrick (lanieres de porc frites comme le nom thai l’indique, accompagne d’une sauce au chili)
En plat principal, nous avons pu enfin retrouver le gout du curry de boeuf Panang de « notre » cantine thai de la rue de Lappe.
Le tout arrose d’une bouteille de Sauvignon Terrain of France : si c’est pas mignon…en tous cas, ca passait tres bien.

L’addition etait encore une fois raisonable et nous nous sommes regales.

Eat Thai
22 St Christopher’s Place
Marylebone
London, W1U 1NP
020 7486 0777
www.eatthai.net

Ping Pong

Non non, on ne vous parlera pas de sports dans cet article (et ne soyez pas surpris, j’adooooore le sport). On va vous parler de restaurant ! (ça ne me ressemble pas du tout ça). Mais il est vrai, certains restaurants ont des noms bizarres qui vous enduisent d’erreur. Pour le coup, il s’agit cette fois-ci d’un restaurant de Dim sums que nous avons testé en amoureux.

Qu’est-ce qu’un Dimsum allez vous nous demander. Allez, on ne laisse pas le doute planer plus longtemps…

Les DimSum font partie intégrante de la cuisine traditionnelle chinoise. Ce sont en fait des bouchées vapeur ou frites, farcies de sea food, poulet, porc, légumes, riz…bref un peu tout. On les trempe dans divers sauces (soja, satay, chili, lait de coco épicé…) et c’est tout simplement un régal.

La déco est également très sympa, même si très épurée: beaucoup de bois foncé.

L’addition n’était pas trop salée, surtout pour tout ce que nous avons mangé. Pour info, 4 assortiments de 3 bouchées par personne c’est amplement suffisant. Tout ça arrosé d’un petit Sauvignon des familles. Miam Miam.

Ping Pong
10 Paddington Street
W1U 5QL
www.pingpongdimsum.com

Getting Rid of Matthew – Jane Fallon

Eh oui, je me mets à la littérature anglaise, comprenez par là « in English in the text », histoire de me réhabituer petit à petit à la langue. Bon, j’avoue, je ne commence pas par le livre le plus représentatif ni le plus complexe de la littérature anglaise. Mais bon, il faut un début à tout…

De quoi ça parle

Quand Matthew, le copain d’Helen depuis plus de 4 ans décide finalement de quitter sa femme (et ses deux filles) et emménage chez Helen, cette dernière devrait sauter de joie ! Le seul problème, c’est qu’après réflexion, elle ne veut plus vraiment de Matthew. Elle décide alors d’élaborer un plan pour se débarrasser de lui. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu…

Mon avis

Apparemment, c’est le Brit Chick Lit Hit de l’année. avec les mots entiers, ça donne British Chick Litterature Hit, soit un des meilleurs bouquins pour filles (pour ne pas dire Pintade) de l’année. Bref un bouquin dans la lignée des Bridget Jones, si nombreux aujourd’hui.

Mais pour être honnête, ce n’est pas le livre de l’année. En revanche, ça change un peu de tous les romans dans lesquels les femmes sont transies d’amour pour le mari d’une autre et attendent désespérément qu’il la quitte enfin. Et surtout on a hâte de savoir comment Helen va se dépétrer de cette situation inextricable dans laquelle elle s’est mise toute seule comme une grande.

Franchement, non – Mouaif – Bon – Très bon – A ne pas manquer