De retour

Je sais, je n’ai pas été bavarde ces derniers temps. Tout simplement parce que j’étais en VA-CAN-CES. Eh oui. C’est pas parce qu’on est en congé maternité qu’on ne peut pas prendre de vacances.

Parce que pour moi, être en congé maternité, c’est loin d’être des vacances. Ca n’a rien à voir. Personnellement, je trouve même que c’était moins fatigant de travailler que de m’occuper de James 🙂

Mais ouf, les vacances sont arrivées. J’ai commencé par 2 semaines en Bretagne avec mes parents. Patrick nous a rejoint la dernière semaine. Ensuite nous sommes partis en Vendée chez ses parents pour une semaine.

On devait rentrer à Londres tous les trois, mais Patrick m’a finalement proposé de retourner en Bretagne et a eu la gentillesse de passer son dernier après-midi de vacances pour me déposer au train à Rennes. J’en ai de la chance d’avoir une moitié aussi gentille! Bref, 10 jours de vacances en plus pour moi (et 10 nuits et un week-end « tranquille » à Londres pour Patrick).

Le temps a été plus que mitigé, mais ça m’a fait un bien fou de passer ces moments en famille. Déjà parce qu’on ne se voit pas très souvent et que ça fait du bien de retrouver tout le monde. Aussi parce que c’est bien agréable de pouvoir un peu se décharger du poussin quelques heures d’affilée.

James a donc eu l’occasion de voir ses grands-parents des deux côtés, ses oncles, sa tante, ses cousines, son arrière-grand-mère, son arrière-grand-père, son grand-oncle et sa grande-tante. Ca en fait du monde.

En un mois, James a également eu deux dents (on suppose que d’autres sont à venir très bientôt vu les litres de salive qui dégoulinent de sa bouche à longueur de journée, le nombre d’objets qu’il mort à pleines dents gencives, et son caractère parfois bien changeant).

Il s’est baigne dans la piscine.

Il a goûte au crabe, a l’artichaut et aux petits beurres.

Il babille bien maintenant et disserte parfaitement sur tous les sujets de l’actualité estivale (« bababa », « papapa », « dadada », « yiyiyi », « prfffffffffffffff » étant ses sujets de prédilection).

Il tient désormais bien assis, même si il continue parfois à tomber en arrière (ou à se jeter en arrière). En général il y a des coussins, mais il a eu quelques mauvaises surprises…il faut bien apprendre…

Il n’aime plus avoir de chapeau sur la tête et essaie toujours de l’enlever. Ca se termine parfois en pleurs quand il a le malheur de tirer une mèche de cheveux avec son chapeau…

Il déteste toujours être sur le ventre. 30 secondes doivent être son record absolu. Il essaie néanmoins d’aller chercher les jouets qu’il a lancé un peu loin. Courageux mais pas téméraire, après quelques chutes la tête la première et les bras le long du corps. Le 4 pattes n’est donc toujours pas d’actualité, ce qui me permet d’avoir l’esprit un peu plus tranquille quand je le laisse quelques instants.

Il a toujours bon appétit. Les trois étages sans ascenseur se font bien sentir (de même que le mois passé sans faire de sports, à boire des apéros et à manger des crêpes).

Bref, Monsieur à déjà huit mois et demi. Le temps passe vite.

Publicités
    • lolotte
    • 6 septembre 2011

    j’adoooooooooooooore ces tofs! bises

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :